Prévention du surendettement

BMCE Bank Of Africa est nécessairement concernée par l’enjeu du surendettement et dispose depuis 2004, des moyens nécessaires à l’identification des personnes concernées afin de proposer une approche de traitement responsable dans le cadre des actions de recouvrement.

 

                  

A ce titre, un dispositif de soutien et d’accompagnement est proposé aux clients en difficulté financière. Le processus de recouvrement amiable mis en place par la Banque pour accompagner les clients en situation financière vulnérable se décline sous différentes approches :

 

 

 

Droit à l’information :

 

 

  • Assurer aux clients une information précise sur les critères et modalités des plans de restructuration et arrangements,
  • améliorer en continu les conditions et le contenu du dialogue et des négociations,

 

 

Respecter les intérêts des clients :

 

 

  • Respecter la vie privée des clients et protéger leurs données personnelles,
  • Définir des procédures transparentes assurant aux clients la prise en compte de leurs réclamations, droits et obligations,

 

 

 

Prévention du surendettement à travers :

 

  • La détection précoce des clients fragiles afin de leur proposer des solutions adaptées.
  • La Proposition de solutions amiables personnalisées et pérennes.

 

 

 

Une formation spécifique pour les gestionnaires de recouvrement concernés :

 

Les gestionnaires de recouvrement spécialisés dans le traitement des dossiers sensibles et vulnérables dits «conseillers de recouvrement amiable » reçoivent une formation spécifique disponible sur le catalogue de formation du Groupe.

 

 

 Programmes de soutien en cas de difficultés financières :

 

  • Le recensement de tous les clients répondant à certains critères de fragilité (dépassements d’autorisation prolongés, impayés de crédit, etc.).
  • La prise en charge systématique de ces clients par 2 plateformes (en central et au niveau des régions) de conseillers spécialisés qui assurent temporairement la relation commerciale à la place de l’agence en attente de la normalisation de la situation des comptes des clients. 
  • La recherche, avec les clients pris en charge, de solutions d’apurement progressif des impayés, en privilégiant autant que possible la voie du retour en encours sain sur celle du contentieux.
  • La reprise, à l’issue de la période d’apurement, de la relation des clients avec leur agence.

 

 

 

Prévention de toute forme de corruption :

 

  • Sensibilisation des collaborateurs aux mesures prises par la banque dans ce sens,
  • Ne pas accepter des commissions occultes ni cadeau de la part des contreparties,

 

 

 

Evaluation de l’efficacité des dispositifs de prévention du surendettement et d’accompagnement des clients en difficulté financière à travers :

 

  • La satisfaction des clients, consécutive à une prise en considération plus spécifique de leurs difficultés.
  • Le suivi et le pilotage des indicateurs, liés notamment au taux de régularisation des situations irrégulières, meilleur que par le passé

 

 

RELATION CLIENT RESPONSABLE